Primaire de droite : la grande arnaque ?

Primaire de droite : la grande arnaque ?

Aujourd’hui, 20 novembre, c’est la primaire de la droite et du centre.

Vous le savez, j’ai tendance à avoir des idées de gauche, alors qu’est–ce que je pouvais bien faire là ?

Et bien tout simplement parce que cette primaire est un simulacre. On ne se fait pas d’illusion, la droite sera très probablement face à Marine Le Pen au second tour des élections présidentielles en 2017. Et le souci c’est que pour le moment, quel que soit le candidat à la primaire, il semble qu’il soit donné vainqueur face au Front National. Le vainqueur de la primaire sera donc probablement notre prochaine Président de la République, à moins d’une très grosse surprise.

Et si au début je ne comptais pas y voter, c’est parce que la victoire de Juppé n’y faisait aucun doute, et que, même si je lui préfère NKM, il a au moins le mérite d’être un politique que je connais bien, pour avoir vécu 5 ans à Bordeaux. C’est un bon Maire, pas irréprochable, mais il a su gérer sa ville de manière exemplaire. Ensuite, NKM n’a clairement pas le poids suffisant pour remporter cette primaire. Une victoire de Juppé n’était donc pas idéale, mais ne me dérangeait pas, je ne voyais donc pas la nécessité pour moi d’y participer. C’était sans compter sur les 3 débats ridicules qui ont eu lieu, où l’on s’est cru dans une cour de récréation, mais avec un Juppé resté en retrait histoire de prouver qu’il était au-dessus de ces chamailleries. Manque de bol, cette stratégie n’a pas marché, et le voilà au coude à coude avec Sarkozy, mais aussi avec une possibilité de deuxième tour face à Fillon, ce dernier étant donné gagnant de la primaire si jamais il finit au second tour.

Alors ça n’explique toujours pas pourquoi je suis allé me fourrer parmi les bourgeois du coin – et ce n’est pas un cliché, j’ai bien vu les gens qui étaient présents, j’étais le seul habillé avec une veste en simili-cuir qui s’émiette, un pantalon Kiabi abîmé aux pieds, et des chaussures usées; le reste était en habit du dimanche, mais toujours très soigné, propret et apprêté, les dames avec le petit foulard et le petit manteau bien ajusté, les messieurs avec une veste bien coupée et des Richelieu ou équivalent aux pieds -. En fait si je votais là, c’est parce que malgré mon désaccord avec les idées de droite, sur les 3 favoris, deux envisagent de revenir sur la loi mariage pour tous : Fillon et Sarkozy, et le premier a de grandes chances de gagner s’il est au deuxième tour. Le mariage pour tous, on l’a gagné difficilement, avec une période très difficile où la lie de notre pays a défilé dans la rue pour déverser sa haine avec l’aval de certains politiques de droite (Coucou Poisson !!!). Cette loi, je ne veux pas qu’on y touche. Or seul Juppé n’y touchera pas parmi ces trois favoris. Il fallait donc que j’apporte ma voix, en espérant que la communauté LGBT saurait faire la même chose.

Mais j’ai été assez choqué de l’organisation de ce scrutin.
D’abord, la participation de 2€. On arrive dans le bureau de vote, il y a une boîte en carton façon « pièces jaunes » pour mettre ses deux euros, mais la fille qui fait signer la « charte » (j’y reviendrai) ne vérifie même pas ce qu’on met, j’aurais pu y mettre 50cts que ça ne se serait même pas vu ! De plus le principe de payer pour voter me paraît totalement scandaleux. Je veux bien que ce scrutin est financé par le parti, mais dans ce cas qu’ils cherchent les finances ailleurs, ce vote n’est pas ouvert à tous s’il faut participer financièrement. Certes 2€ ce n’est pas grand chose, mais comme ils ne peuvent pas rendre la monnaie correctement, ça oblige des gens à retirer 20€ au distributeur, ce que tout le monde ne peut pas faire en fin de mois (mon copain par exemple, ne pourrait pas le faire).

Ensuite on vous fait signer une « charte ». Je trouve ça également scandaleux. On vous demande de déclarer sur l’honneur adhérer aux valeurs de la droite et du centre pour participer à la réussite du redressement de la France. Là où j’ai un problème, c’est qu’on sait que le candidat gagnant de cette primaire a de très grosses chances d’être le future Président de la République, cette primaire va donc bien plus loin que la droite et le centre, et prétendre que la primaire est ouverte alors qu’on oblige les gens à mentir pour voter est un peu dégueulasse.

Enfin, l’accès aux isoloirs. C’est là que je vais avoir de gros soucis. En effet, au niveau de l’urne, la file d’attente est bloquée pour deux raisons. La première c’est qu’une famille veut voter alors qu’elle ne s’est inscrite que très récemment sur les listes électorales et ne pourra donc voter qu’en 2017. En théorie, ces personnes ne peuvent pas voter, sauf s’il s’agissait de mineurs qui auront 18 ans au moment de la présidentielle, ce qui n’est pas le cas. Ensuite, le président du bureau de vote, qui s’occupe de l’urne, est dérangé au téléphone pour une demande similaire : est-ce qu’on inscrit une personne qui n’est pas sur les listes électorales ?

À cette question, le président dit qu’il est contre, qu’il a le droit de refuser, mais il accepte quand même. Et ainsi la personne pourra venir voter plus tard dans la journée. Mais du coup la petite famille doit aussi se faire inscrire ! Scandaleux !

Du coup ce blocage de file fait que les isoloirs sont vides car les gens croient faire la queue pour s’isoler alors qu’ils la font pour placer le bulletin dans l’urne ! Du grand n’importe quoi.

Enfin, au moment de voter, un homme dérange le monsieur qui s’occupe de l’émargement et lui dit qu’il est inscrit pour 2017 car il vient d’arriver à Nantes, et qu’il faut l’ajouter. Pour la famille et la personne au téléphone, il y avait un justificatif, pour ce monsieur rien, juste sa parole. Et malgré ça, il est ajouté, sans poser de question…

Comment s’assurer de la fiabilité de ce scrutin si les règles ne sont pas respectées ? Comment s’imaginer que le résultat sera réellement légitime et représentatif si n’importe qui peut venir prétendre être inscrit sur les listes et être ajouté ?

De toute façon ce pays court à la catastrophe, le redressement providentiel n’aura pas lieu au prochain quinquennat. Ce qui mène le pays, et le monde, à la ruine, c’est l’individualisme. La société cherche à protéger les intérêts particuliers et oublie le bien commun, chacun fait sa petite tambouille et vote pour lui, les politiques ne cherchent qu’à avoir plus de pouvoir (et donc plus de fric, ne le cachons pas).

Bref, on est pas sortis de la merde… Et c’est pas cette mascarade ridicule, mal organisée et truquée qui sortira le pays et le monde de la merde…

  • Zop Zoup

    La primaire de la droite n’était pas une arnaque. Ils ont tous proposés de programmes à peu prêt similiares, prouvant qu’il s’agit là d’une famille politique. La primaire du PS a été une véritable arnaque: François Hollande ne s’est pas présenté, les candidats avaient des lignes complètement incompatibles entre elles, et prétendaient s’unir ensuite. Finalement, après un bidouillage des chiffres habituel au PS, c’est la ligne la plus radicalement opposée à la politique de François Holland qui l’a emportée. Mais, celui qui l’a remportée prétend s’unir avec les députés qui ont mené cette ligne politique, et refuse de s’unir avec ceux qui s’y sont opposés… Finalement, après avoir promis de donner 700€ à tous les français, puis être revenu sur cette promesse, Benoit Hamon va faire perdre la gauche à l’élection, va permettre un second tour Fillon VS Lepen, alors même que la gauche opposée aux politiques de Hollande est la première force politique du pays, devant le FN et Fillon…. c’est absolument abjecte.