Anecdotes d’homophobie…

Anecdotes d’homophobie…

Oui, aujour…. enfin hier (il est 2h du matin), c’est la journée mondiale contre l’homophobie. Et aujourd’hui c’est le jour où on doit faire prendre conscience aux connards que l’homosexualité c’est pas une mauvaise chose.

Alors comme je suis homo, et comme certains de mes actes ont été conditionnés par des expériences pas très heureuses, j’en parle. Même s’il y a bien pire que ce que j’ai vécu, ça n’empêche que chacun vit les choses à son échelle et que même si ça peut paraître dérisoire, ça reste une expérience traumatisante dont je garde un souvenir malheureusement impérissable.

En fait il s’agit de deux expériences, au même endroit, à deux moments différents.

Ca date de mon premier petit ami, à l’époque on se souciait pas de tout ça, on s’aimait et on avait pas peur de se tenir la main dans la rue, et d’ailleurs la plupart des gens étaient attendris en nous voyant. À l’époque, j’étais à la fac, et mon mec était un camarade de promo, et chaque soir je l’accompagnait à la gare pour qu’il prenne le train pour rentrer à Saumur, et j’allais le chercher tous les matins. Un soir, sur les quais, on attend le train, assis sur un banc, on se faisait un câlin. Sur le quai opposé, deux mecs barbus pas franchement propres et visiblement un peu bourrés nous gueulent « hé les pédés, qui c’est qui fait la femme ? » et rigolent en s’en allant. Heureusement, c’était un soir, assez tard, la gare était déserte et donc rien de bien méchant.

Là où ça m’a un peu traumatisé, ce fut un autre soir, on s’était assis dans le hall de la gare, il était environ 17h, un vendredi soir et on attendait que la voie s’affiche pour le train, et il y avait pas mal de problèmes avec les TGV, le hall était blindé de monde, à cause de l’heure et des retards. Sachant que je ne reverrai pas mon mec pendant 2 jours, je mets la tête sur son épaule, puis finalement je décide de passer mon bras autour de ses épaules. Le mec assis à côté de lui, d’origine arabe ou maghrébine, se lève brusquement et hurle « VAS-Y LA VIE DE MA MÈRE PAS À CÔTÉ DE MOI, SALES PÉDÉS VA !!! ». Un hall de gare avec des centaines de personnes qui se retournent subitement dans notre direction. La femme devant moi me jette un regard désolé, je retire mon bras, ce fut la dernière fois que j’osais montrer mon amour en public.

Cette expérience paraît dérisoire quand on voit certains homos se faire frapper, tuer, virer par leurs parents. Mais à mon échelle, ça m’a traumatisé, le souvenir de cette scène est encore très vif dans ma mémoire, les visages ne sont plus très clairs, mais les expressions de visage, les lieux, la sensation de honte, tout est encore bien présent. Et aujourd’hui, avec mon mec actuel, j’ai souvent envie de lui tenir la main dans la rue, mais je n’ose pas, lui est timide et n’ose pas non plus, mais des fois il a envie, alors il se dit qu’il osera, et je suis content, mais la peur reprend le dessus et finalement m’empêche de le faire.

Pour moi, il y a un moyen de lutter contre ça, de lutter contre l’homophobie, c’est faire en sorte que l’homosexualité soit la plus normale possible, que les gens ne se disent pas que c’est un comportement différent. Ca passe par l’égalité des droits, l’égalité des chances, l’égalité complète. Oui, j’ai voté François Hollande en grande partie pour son engagement pour le mariage, l’adoption, il semblerait aussi qu’on finisse par avoir le droit de donner notre sang. C’est une avancée énorme, et j’espère que ces engagements seront tenus, et que les choses vont avancer. Plus je verrai d’homos dans la rue se tenir la main, plus je verrai de tolérance, et plus je serai capable de vivre en public sans me cacher. En attendant, ça reste pour moi inconcevable….

Pour en parler, il y a quelques sites sympa, déjà le projet 17 mai, qui a fait appel à plein de dessinateurs de BD pour faire des petites planches sur le sujet : http://www.projet17mai.com/

Ensuite une initiative qui vient de Montpellier (qui a déjà lancé Le Refuge, et la Maire a également fait l’Appel de Montpellier), Demain Sera Meilleur, version française du projet américain It Gets Better, qui consiste à partager des vidéos ciblant les jeunes homos dans le désespoir, pour leur redonner courage, et les rassurer. Aux USA, ça a fait un carton, même Barack Obama a pris le temps d’enregistrer une vidéo. En France pour le moment, seulement 2 vidéos, mais on espère tous que le projet va marcher. En revanche les implications sont différentes, aux USA, le projet faisait suite à une vague de suicides de jeunes homos, tandis que la version française n’arrive pas consécutivement à de tels événements, mais j’espère que l’engouement sera là quand même, ce serait malheureux qu’il faille arriver à de tels extrêmes pour que les gens se sensibilisent à la question. Enfin bref, ça se passe par là : http://tiptop.montpellier.fr/3589-demain-sera-meilleur.htm

  • bonjour
    alors moi je ferais cours ne te traumatise pas avec ce genre d incident est dit toi que de part mon experience s’en pour autant generalisé ce genre de personne qui tiens de telle propros a 80% sont des mecs qui ne peuvent assumer ce qu’ils sont c’est tres contradictoire mais malheureusement reel est encore bien plus triste pour eux par contre personnellement je suis tres libre tres ouvert est bien mentalement enfin je pense lol mais avec mon petit amis jai toujours opter pour la discretion en publique chez moi en famille avec les gents que j apprecies je fait ce que je veut mais en public je reste discret certains enfants dont l education peut paraitre rigide a notre epoque ne comprendrais pas alors autant eviter les situations qui n’ons pas lieu d etre est meme les situations comme celle que tu as subits qui a mon avis est plus une situation de refouler ou de jaloux ou meme de religion bref dans tout les cas rien est simple malgré le bref passage que nous faisons sur terre tu ne deviens pas gay tu née gay point bon courage bonne fete de fin d annee est plein de bonheur cordialement jerome